• Isabelle Tessier

Traverser l'hiver sereinement avec l'Ayurvéda

Mis à jour : janv. 16


Selon l'Ayurvéda, il faut faire attention à notre corps chaque jour. C'est vrai que ce n'est pas seulement quand arrive l'hiver qu'il faut penser à stimuler son système immunitaire... Heureusement, avec l'Ayurvéda, il est toujours temps de s'occuper de soi et de réveiller nos défenses naturelles.


Zoom sur cet art de vivre qui est surtout celui du mieux vivre avec son corps.


Dans la nature, l'hiver est la saison calme et silencieuse. Tout semble s'arrêter, se figer, s'immobiliser. Pour notre organisme, c'est la saison propice au repos, à la récupération et à la régénération. C'est un temps favorable à l'intériorisation, à l'écoute silencieuse, à la paix mentale...




L'Ayurvéda, médecine et système de santé traditionnel de l'Inde, considère que l'homme "microcosme" doit s'efforcer d'être en harmonie avec l'univers "macrocosme" qui nous entoure, d'où l'importance de comprendre le cycle de chaque saison. Il existe dans chaque élément vivant, 5 éléments : l'éther, l'air, le feu, l'eau et la terre. Ces-derniers interagissent en synergie dans le corps humain pour constituer les doshas : Vata (éther + air), Pitta (feu + eau) et Kapha (eau + terre).


Le début de l'hiver correspond à la période qui marque la saison Vata avec l'expression des qualités Vata : l'air, le vent, le froid et le manque d'enracinement. Des six saisons du calendrier védique, l’hiver correspond à Shishira, la première saison, la plus froide, qui dure de mi-janvier à mi-mars. Le froid et le vent domine. D'un point de vue ayurvédique, l’hiver provoque des dérèglements ou maladies de type Vata (lié au vent, au mouvement et à la sécheresse) avec souvent des maladies en "ite" (sinusite, rhinite, laryngite, bronchite....).


Matins gelés, givre sur les vitres, vents glacial. L’hiver est bien là , et l’hiver, c’est froid et piquant… Alors, selon l’Ayurveda et selon le bon sens inné de notre petit corps et de notre petit cœur, on a besoin de chaud et de doux ! Oui , on a besoin de chaud et de doux partout, dedans et dehors, matin, midi et soir …. !!


D'un côté il est important pour notre confort de préserver notre chaleur intérieure lors du passage à la saison froide. D’un autre côté, il est bon de s’exposer aux éléments pour permettre au corps de bâtir sa résistance et de s’adapter aux changements de climat. L’idéal est d'être à l'écoute de son thermomètre intérieur, sortir dehors suffisamment vêtu et apprécier la chaleur de son intérieur. Il est toujours question de préserver un juste équilibre tel que l'on a l'habitude de le pratiquer en Ayurvéda, faire preuve de "bon sens", s'interroger sur ce qui est bon pour soi.



On en profite pour en faire moins, prendre soin de soi et ralentir le rythme imposé par le monde occidental agité qui souvent ne nous laisse pas le répit dont nous avons besoin.



Savourer pleinement la lumière du soleil !


La lumière du jour accroît notre production de sérotonine, un neurotransmetteur qui favorise la bonne humeur, la joie de vivre.

Un niveau suffisant de sérotonine secrété pendant la journée favorise l'endormissement et la qualité du sommeil.

Ainsi, plus votre corps aura produit de sérotonine dans la journée, plus la quantité de mélatonine (hormone du sommeil)

sécrétée sera importante.

Il faut noter également que la sécrétion de mélatonine est diminuée par la lumière, il faut donc dormir plus et se lever

plus tard qu'en été.


Attention aux siestes "à rallonge" qui auront tendance à renforcer Kapha et à ralentir la digestion et donc le feu digestif "Agni".


Favoriser une alimentation anti-Kapha !


Il est important de soutenir l'immunité par l'alimentation, en évitant le développement et l'accumulation de mucus. Pour augmenter notre immunité nous avons besoin d'augmenter notre capacité à digérer et à assimiler. C'est le point de départ fondamental !


Pour maintenir une bonne énergie vitale, et ainsi une bonne immunité, il faut consommer une nourriture de qualité biologique, concentrée en nutriments. Malgré cela, il arrive bien que nous mangions correctement, l’absorption ne soit pas au rendez-vous. On observe souvent le cas en occident, en effet, les problèmes d’excès sont plus fréquents que les carences. Il s'agit donc de privilégier la santé digestive et intestinale afin de mieux assimiler la nourriture. C'est la raison pour laquelle, en Ayurvéda on recommande une certaine désintoxication ou un régime alimentaire spécifique "anti-ama" (anti toxine). Un bilan ayurvédique peut permettre éventuellement de déterminer les causes et les actions à mener dans une telle situation.


Côté légumes : poireaux, betteraves, céleris, choux sont les chouchous de tous les hivers. En salade, l’endive honorera vos tables hivernales. Côté céréales : l'orge, le maïs, le riz basmati, le seigle, l'avoine. Côté fruits, sources de vitamines et d'antioxydants : l'ananas, les oranges, les litchis (à consommer surtout entre les repas pour ne pas perturber la digestion) ; le citron, idéal en cas d’angine, de bronchite ou de rhinite. Attention aux excès de sucres et de sel qui auront tendance à augmenter la production de mucus, à ralentir le métabolisme et à aggraver les déséquilibres Kapha.


Quelques routines quotidiennes ayurvédiques pour éviter la production de mucus afin de ne pas aggraver Kapha et pacifier Vata :

  • se gratter "délicatement" la langue avec un gratte langue à jeun (2 à 3 passages) pour éliminer Ama,

  • se nettoyer le nez à l'eau salée avec un Neti puis appliquer une goutte d’huile de sésame ou d'huile médicinale dans chaque narine afin de lubrifier les sinus et de vous défendre contre les microbes à chaque sortie,

  • pratiquer un auto-massage à l'huile de sésame chaude ou avec une huile ayurvédique adaptée à votre constitution (avec la conscience que c'est un vrai moment pour vous),

  • pratiquer un exercice de respiration alternée (Pranayama) et quelques postures de yoga (salutations au soleil). Une pratique quotidienne de 5 à 10 mn par jour a des propriétés très purifiante, apaisante et énergisante. Voici un lien que je trouve intéressant : https://diva-yoga.com/blog/la-respiration-alternee-nadi-shodhana/

  • boire chaud (surtout en dehors des repas), privilégier toujours l'eau chaude, meilleure pour le métabolisme et optimise la digestion.


Quelques réflexes précieux :

  • s'habiller chaudement, penser à bien se couvrir le tête et les oreilles,

  • l’hiver est réellement le moment idéal pour l’introspection, le retour à soi, cependant, l’Ayurvéda est une question d’équilibre, donc pour ne pas entrer en totale hibernation et tomber dans la léthargie, il est important d'activer l’élément Feu en nous : "boire et manger chaud",

  • en cas de coup de pompe, boire une tisane de gingembre est très réchauffant et énergisant ; le lait d'or est excellent en hiver et stimule Ojas (recette sur mon blog),

  • privilégier les épices particulièrement, la cannelle car elle équilibre Kapha, elle est réchauffante et active le feu digestif (Agni) ; intéressante également en cas de bronchite et de fièvre (expectorante et antiseptique),

  • écouter de la musique en alternant musique douce et entraînante...

  • s'offrir ou se faire offrir des rituels bien être en recevant des massages Abhyanga (massage du corps à l'huile chaude) ou des soins Shirodhara (filet d'huile sur le front dont la propriété est de calmer le système nerveux) ; il suffit de prendre rdv avec un praticien ayurvédique.


Préserver et soutenir notre énergie vitale !


Et oui, si notre énergie vitale est à plat, nous ne pourrons pas fournir suffisamment d’énergie pour alimenter notre feu intérieur, toutes nos fonctions (physiques et émotionnelles) s'en trouveront donc altérées, ralenties....


Lorsque la fatigue et l’épuisement tendent le bout de leur nez, nous pouvons sentir le froid pénétrer en nous : cela est susceptible d'affecter notre santé, c'est à ce moment que le système immunitaire baisse la garde. Le sommeil et le repos sont des priorités qui nous font trop souvent défaut.


Pour compenser la fatigue, augmenter notre résistance au stress, au froid ou au manque de lumière, quelques plantes ayurvédiques peuvent être aussi des alliés efficaces, parmi celles-ci nous retrouvons : l’Ashwagandha (particulièrement utile en hiver, cette dernière est naturellement riche en alcaloïdes stéroïdes et en lactones stéroïdes ce qui permet de stimuler véritablement le système immunitaire, ), l’Amalaki (le fruit de l'Inde riche en tanins, antixoydant à haute teneur en vitamine C très stable), l'Andrographis (Echinacée d'Inde : bouclier naturel de l'organisme), le Guduchi (immunomodulateur, renforce le système immunitaire affaibli, tonifie l'organisme en général et potentialise les effets du Shatavari et de l'Ashwagandha) et le Shatavari (immunostimulant physique et mental)....


Pensez aux vitamines : ce ne sont pas des plantes, mais ces nutriments sont essentiels à un hiver en pleine vitalité !


La vitamine A (bétacarotène et lycopène) protège l'organisme des agressions extérieures. Les vitamines B sont très nombreuses, les B1, B6, B9 et B12 étant les plus connues. La vitamine B1 conditionne la vitalité du corps. La vitamine B6 est complémentaire du magnésium . Les Vitamines B9 et B12 sont essentielles contre la fatigue, notamment la fatigue intellectuelle. La B12 participe en plus au métabolisme du fer. La vitamine C est un des plus importants antioxydants de l'organisme car en plus de son action propre, elle réactive les antioxydants qui ont été neutralisés lors de leur action sur les radicaux libres. La vitamine D booste le système immunitaire. La vitamine E est un excellent antioxydant qui lutte contre la fatigue intellectuelle et le déclin cérébral.




Enfin, et certainement le plus important selon moi, une réflexion du célèbre Vaidya Atreya Smith :

"Notre attitude de base à l'égard de la vie nous confère le moyen d'affronter et de vaincre toutes sortes de problèmes de santé. Une attitude positive ainsi qu'une approche pratique sont les ingrédients fondamentaux d'une bonne santé. L'optimisme peut mener loin, mais de mauvaises habitudes finiront par compromettre la santé. De même, toutes les habitudes positives envers la santé n'auront pas d'importance si votre attitude à l'égard de la vie est négative en permanence.."




... et pour terminer petite recette chauxdoudou :


Potage tiède de chou-fleur avec quinoa aux noisettes grillées et pistou de coriandre


Cette recette présente une alliance de saveurs particulièrement

subtile, mais on pourra très bien remplacer le chou-fleur

par un potage de carottes, de courge, de courgettes, d’épinards,

de pois cassés… Enfin, tout ce qui vous inspirera ! Mais il est important que la soupe soit assez épaisse. On peut également utiliser la recette du quinoa pour accompagner une salade, des légumes rôtis…


Récolté presque toute l’année partout (avec une haute saison entre octobre et avril) le chou-fleur est un ami sympa qui peut s’adapter à toutes les situations ! Riche en vitamines B et C, en potassium et en phosphore il contribue à soutenir le système immunitaire et les tissus osseux et musculaires. Facile à digérer même pour les personnes ayant une sensibilité aux crucifères, ses propriétés anti-inflammatoires sont utiles pour combattre les arthrites et les affections hivernales.


Le coriandre frais est une source très riche de vitamines, de minéraux et d’antioxydants et contribue à prévenir et réguler le cholestérol et le diabète, et à protéger des maladies cardiovasculaires. C’est un excellent chélateur, c’est-à-dire qu’il soutient l’organisme dans l’élimination des métaux lourds ; propriété particulièrement utile par les temps qui courent !


Il vous faudra pour 4 personnes :


Pour la soupe :

. Un peu d’huile ou de ghee . 1 chou-fleur moyen, . Quelques graines de cumin noir (nigelle) . Sel, poivre . Eau ou lait de riz dans le cas où le chou-fleur n’est pas très naturellement sucré (le goûter au préalable) en quantité suffisante pour faire une soupe assez épaisse (je préfère toujours en mettre assez peu et en rajouter si nécessaire afin de ne pas se retrouver avec une soupe trop liquide).


Méthode :

Faire revenir quelques instants les graines de nigelle dans l’huile ou le ghee, ajouter le chou-fleur coupé en petits morceaux et l’eau, le sel et le poivre. Couvrez, laisser cuire jusqu’à ce que le chou soit très tendre, passer au blender.


Quinoa aux noisettes :


. 200 g ou 300 g de quinoa selon les appétits (il est possible de faire tremper le quinoa une demi-heure ou bien une heure avant de le faire cuire, ou bien de simplement le rincer, ce qui le rendra plus digeste).

. Un peu d’huile ou de ghee . Sel, poivre . Une poignée de noisettes légèrement grillées à sec dans une poêle et écrasées en morceaux moyens


Méthode :

Faire revenir quelques instants le quinoa dans le ghee ou l’huile afin que toutes les graines soient bien couvertes. Ajouter de l’eau en quantité suffisante, sel, poivre et laissez cuire une dizaine de minutes jusqu’à que la graine soit cuite mais encore un peu croquante. Rajouter les noisettes et bien mélanger le tout.


Pistou de coriandre :

.1 bouquet de coriandre fraiche . sel poivre . jus d’un demi citron environ (encore plus délicieux avec un citron vert !)

. 1 cuillère à café de miel . un peu de gingembre frais râpé . un peu de piment vert (facultatif) . un peu d’ail écrasé (facultatif).


Méthode :

Passer tous les ingrédients au blender et rectifiez l’assaisonnement.

Pour servir, trouver des assiettes creuses les plus grandes possibles, remplissez l’assiette avec un fond de soupe pas trop profond. Rajouter au centre une grosse cuillerée de quinoa et couvrez avec une cuillerée de pesto.


Notez que ce plat ne doit pas être servi chaud, mais plutôt tiède car les saveurs ressortent mieux.

Vous pourrez servir cette salade en accompagnement d’autres plats mais aussi accompagné d’un fromage de chèvre frais agrémenté d’herbes fraiches (ciboulette, persil, roquette), pour en faire un déjeuner ou dîner léger idéal.








Isabelle Tessier

Praticienne en Ayurvéda - Massages Ayurvédiques

7 Rue Carnot

66500 Prades

06 65 33 52 30

isabelle_tessier@bbox.fr

Pyrénées Orientales

66750 Saint-Cyprien Plage

Me contacter

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now